Publié le:
01.08.2013
Ouvrier dans un abattoir le jour, Robert Alonzi ne vit que pour la peinture et la sculpture, qu’il pratique avec passion, en autodidacte.