Publié le:
18.09.2017
L'architecte catalan Ricardo Bofill est en visite à Liège pour examiner le désastre urbanistique du cœur de la ville. Une rencontre-conférence avait été organisée entre l'architecte et la population. Pour lui, il faut mettre l'homme au centre de l'espace.
Publié le:
01.04.2016
Rencontre avec Monsieur Renwart, un Bruxellois qui a transformé sa cave en abri anti nucléaire. Visite des lieux en compagnie du propriétaire. Coût des installations : 300 mille francs belges...
Publié le:
24.03.2016
Rencontre avec le chanteur wallon, Jofroi, installé à Bruxelles. Il a donné un récital au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et Joseph Lewkowicz en a profité pour en savoir un peu plus sur cet artiste.
Publié le:
25.08.2017
Reprise des activités dans la carrière attenante au village. Les habitants du village sont inquiets. 
Publié le:
12.12.2014
Dès le début de l'offensive des Ardennes, les Américains prennent conscience du drame. À Versailles, Eisenhower décide d'envoyer tout ce qu'il a comme réserve. Dans la nuit du 17 au 18 décembre 1944, les tanks et les camions américains foncent pour rallier Bastogne avant les Allemands.
Publié le:
12.12.2014
Le 24 décembre 1944, les unités allemandes sont arrêtées sur tous les fronts. Seule une unité est en vue de l'objectif : la Meuse. Repérée par les Alliés, elle est écrasée à Celles, mais deux officiers SS revêtus d'uniformes américains parviennent tout de même à se rendre à Dinant.
Publié le:
12.12.2014
Décembre 1944 : les allemands occupent maintenant une grande part du Luxembourg et de la province de Namur. Dans leurs bagages, ils ramènent un petit groupe de Belges : Léon Degrelle et son état-major, revenu précipitamment du front de l'Est pour tenter d'installer un gouvernement à Bruxelles.
Publié le:
12.12.2014
À Monaville, au Luxembourg, deux petits garçons de 9 ans se retrouvent livrés à eux-mêmes. L'un d'eux est Gaëtan Delécaut, un petit Bruxellois que ses parents avaient placé à la campagne, loin des V1 qui tombaient sur la capitale.
Publié le:
12.12.2014
À la fin de décembre 44, le ciel se dégage enfin au-dessus des Ardennes. Ce retour des bonnes conditions climatiques permet le ravitaillement, mais pas seulement : les bombardiers peuvent à présent décoller et pilonner les nœuds routiers, les concentrations et les colonnes allemandes.
Publié le:
12.12.2014
En janvier 1945, près de 65 000 obus tombent sur les quelques maisons formant le village de Villers-la-bonne-eau, près de Bastogne. Les soldats allemands décident d'emmener les derniers habitants dans leur retraite.

Pages