• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(333 votes )

Née en 1928 à Madrid, Fabiola de Mora y Aragón est issue d’une famille aristocratique espagnole de sept enfants, qui quittera l'Espagne avec l’arrivée de la Seconde République et la victoire du Front Populaire, pour la regagner à la victoire de Franco. De retour dans son pays, Fabiola entame alors des études d’infirmière, professe dans un hôpital madrilène et publie un livre de contes pour enfants.

La Belgique fait sa connaissance en 1960 : Fabiola apparaît pour la première fois au bras du Roi Baudouin. Le couple se marie le 15 décembre de la même année. La cérémonie est retransmise en direct à la télévision, en Eurovision, des images qui resteront gravées dans la mémoire de nombreux Belges. 

Le couple, très uni, redore le blason d'une monarchie secouée par la question royale. La ferveur de leur foi leur est parfois reprochée. Mais cette foi leur permet de surmonter les épreuves, notamment lorsque Fabiola apprend qu'elle ne pourra jamais avoir d'enfant. La Reine s'implique dans de nombreuses activités caritatives et reprend, en 1965, le haut patronage du Concours musical Reine Elisabeth.

En 1993, le Roi Baudouin décède soudainement. La Reine des Belges réduit alors ses activités, sans pour autant se retirer de la scène publique.

Ce 5 décembre 2014, la Belgique dit adieu à la Reine Fabiola. L'occasion de se pencher sur ses 33 années au côté du Roi Baudouin, son action sur le plan social et culturel et d'évoquer une femme vouée tout entière à la mémoire de son mari.