• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(397 votes )

Ils ont cru recommencer leur vie en Belgique, mais l’Office des Etrangers n’a pas jugé leur demande recevable. Alors, dans l’attente d’un rapatriement, ils sont détenus au centre fermé de Merksplas, en Flandre. Un centre fermé comme les autres : une prison qui ne dit pas son nom.  A la différence qu’à Merksplas, l’administration réserve un traitement particulièrement sévère aux candidats qui voudraient s’opposer à leur expulsion.