• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(42 votes )

Au printemps 2007, plusieurs associations d’aide aux sans-papiers se lancent dans des occupations d’églises pour réclamer une régularisation collective des personnes en séjour illégal sur le sol belge. Une régularisation structurelle et non plus conjoncturelle. C’est que les critères d’octroi d’un permis sont particulièrement obscurs et en quelque sorte, c’est le règne de l’arbitraire.