• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(31 votes )

C’est un procès historique qui s’ouvre, le 11 mai 1987, devant les assises du Rhône. Plus de 40 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, Klaus Barbie, chef de la Gestapo allemande dans la région et à ce titre surnommé "le boucher de Lyon" doit répondre de crimes contre l’humanité. A la veille des auditions de témoins, ses victimes, des juifs et des résistants, se souviennent de la cruauté de l’homme et de l’horreur du nazisme.