• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(541 votes )

Le problème de l’accueil des candidats réfugiés en Belgique ne date pas d’aujourd’hui. Au milieu des années 80, les CPAS bruxellois qui ne parviennent plus gérer l’afflux de nouveaux venus, menacent de les transférer vers les communes les plus riches du royaume. Le gouvernement Martens-Gol  décide alors d’ouvrir un centre d'hébergement permanent dans un ancien bâtiment de l’armée : le Petit Château. A partir de ce moment, c’est là et seulement là que les demandeurs d'asile sont logés pendant  l’examen de leur dossier. Ce n'est humanitaire qu'en apparence: un véritable filtrage des arrivants s'organise, notamment à l'aéroport de Zaventem.