• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(431 votes )

A quelques heures du cessez-le feu, une équipe de Journal télévisé se rend à Oran. Cette ville de 400.000 habitants est partagée. Elle compte un Européen pour un Musulman. Cette division se marque géographiquement et matériellement. Les quartiers sont séparés par des barricades. Dans certaines zones, c’est l’OAS qui maintient l’ordre, dans d’autres c’est le FLN. Les tensions sont plus dures, plus rudes qu’ailleurs. L’endroit semble un enjeu crucial pour les efforts de paix