• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(441 votes )

Le 14 août 1980, une grève éclate aux chantiers navals de Gdansk, à la suite du licenciement d’une ouvrière, Anna Walentynowicz. Ses collègues réclament la réintégration de leur camarade, mais également plus de démocratie. Le blocage gagne tout le pays. Au bout de deux semaines, le gouvernement communiste lâche du lest, et le vice Premier ministre Jagielski signe avec Lech Walesa des accords qui prévoient des hausses de salaire, la semaine de cinq jours, mais également la reconnaissance du syndicat Solidarnosc. Le reportage qui suit plonge le téléspectateur, un mois plus tard, dans les assemblées permanentes des travailleurs de Gdansk, berceau d’un syndicalisme indépendant qui doit encore s’inventer….