• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(710 votes )

Eddy Merckx règne sans partage sur le cyclisme au début des années 70. Mais un homme n'a jamais admis cette domination : Luis Ocaña. Théo Mathy part à la rencontre de "l'Espagnol de Mont-de-Marsan" en 1974, alors qu'il pense à sa future reconversion dans la production d'Armagnac. Il se suicide une vingtaine d'années plus tard, atteint d'un cancer du foie. Il savait qu'il était condamné. La fierté et l'honneur, jusqu'au bout...