• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(547 votes )

Dès leur naissance au début des années 50, ces lieux d’accueil destinés aux jeunes se voient assigner une mission d’éducation permanente. Objectif : leur permettre, par le biais d'activités récréatives et éducatives, de devenir des citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires. Soixante ans plus tard, les maisons de jeunes n'ont pas pris une ride et ont toujours autant de succès.  Le reportage qui suit, tourné en 1966, accompagne André Michel dans sa découverte de «la maison des moins 20» d’Opheylissem, une découverte rythmée par le groupe Les Piteuls.