• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(51 votes )

Lorsque des Iraniens sont déboutés du droit d’asile, ils reçoivent un ordre de quitter le territoire. Mais leur pays d’origine refuse de les accueillir. Ces gens se heurtent alors à un casse-tête administratif : admis ni ici, ni là-bas. C’est par désespoir que plusieurs dizaines d’entre eux commencent, en 2003, une longue grève de la fin, pour obtenir des papiers en règle. Et c’est dans les universités que la solidarité s’organise…..