• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Votre note: 1.
(91 votes )

En 1956, un groupe de jeunes Alostois, émus par le sort de l’opposition hongroise, organise une collecte de vêtements, et se greffe sur un convoi de l’organisation Caritas, pour aller les livrer de l’autre côté du rideau de fer. Les camions reviennent chargés, clandestinement, de gens qui fuient le régime. C‘est un témoignage exceptionnel, filmé par Etienne Geerinckx, l’un des membres de ce réseau d’exfiltration.