• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(28 votes )

Portrait de Monsieur Lamblotte, épicier à Spa. Trois fois par semaine, il se rend au marché couvert de Liège afin d'acheter les produits frais qu'il proposera à la vente dans sa boutique spadoise. Son métier d'indépendant demande beaucoup de concessions... En plus de 25 ans de carrière, il sent très clairement que le métier d'épicier indépendant est menacé. Et les bénéfices, d'année en année, sont de plus en plus maigres. La faute à qui ?