• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(390 votes )

Après des débuts remarqués en 1959 avec "Hiroshima mon amour", sur un scénario de Marguerite Duras, Alain Resnais continue à explorer les relations entre le texte et l’image. Durant le tournage de "Providence", il parle de l'importance qu'il accorde au son et aux dialogues.