• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(317 votes )

Le 24 novembre 1964, les paras-commandos belges sautent sur Stanleyville au Congo. Objectif : libérer les centaines de Belges et d'Européens retenus en otages depuis six mois par les Simbas, les paysans rebelles emmenés par Pierre Mulele.  Le surlendemain, c’est à Paulis en pleine foret équatoriale que nos militaires interviennent. Malgré les pertes humaines,  ces deux opérations, baptisées Dragon Rouge et Dragon Noir, sont des réussites. Huit jours plus tard, quand les paras rentrent au pays, ils sont acclamés en héros par la population. 25 ans après, le Journal télévisé revient sur cette page d’histoire….